Pourquoi le travail avec la conscience est-il capital?

"La conscience est première." 
Philippe Guillemant, chercheur ingénieur physicien.

La conscience n'est pas un sous produit du cerveau.

Bien au contraire tout ce qui est existe à partir de la conscience.

Il y a dans la conscience tous les programmes originaux de la vie et toute l'information de la vie et de l'univers.

En travaillant avec la conscience, c'est l'assurance de ne pas faire d'erreur, car ce n'est pas vous qui produisez le résultat, mais la conscience où se trouvent les programmes originaux de la vie.

Le résultat est donc toujours parfait.

Insuffisant, peut-être, car la commande de l'application se fait avec le cerveau, mais toujours cohérent.

Notre mental n'a pas la capacité d'apprécier et de connaître toute la richesse qui se trouve dans la conscience.

Les résultats vont aller bien au-delà des attentes.

C'est plus de bien-être, un surcroit de lucidité, une sérénité inattendue, des sensations de bien-être inconnue et une énergie nouvelle.

La raison est simple: le travail avec la conscience met en oeuvre les programmes originaux de la vie.

Ce travail sera donc conforme à la structure même, à l'essence même de la vie, sans nécessiter la moindre connaissance scientifique.

Nous sommes la vie.

Nous ne pouvons pas l'inventer, nous ne pouvons pas la créer, mais nous pouvons la vivre dans son intégralité.

L'action du soin quantique est de restaurer notre vie dans le flux originel de la vie.